Fêtes religieuses

Il y a les rituels des cérémonies religieuses des Hindouistes ‘’Dharma’’ célébrées en continu sur Bali, La fête de Sekaten, qui a lieu le 5e jour du 3e mois du calendrier javanais, qui coïncide avec l’anniversaire du prophète Mahomet, célèbre traditionnellement la culture et les croyances javanaises, ainsi que la cérémonie « Tabot » à Bengkulu, dans la région de Sumatra, est une cérémonie commémorant le rôle du petit-fils du Prophète Muhammad petits-enfants, Hasan et Husein dans la propagation de la foi.

Les cérémonies bouddhistes « Vesak » sont tenues chaque année aux environs Borobudur. Il y a aussi un festival des Chinois « Toa Peh Kong » à Manado, tandis que les Fêtes des morts sont détenus à Toraja, puis aussi sur l’île de Sulawesi et à Kasada une cérémonie est célébrée chaque année à la fin de l’année sur le mont. Bromo à l’est de Java, qui a pour mission d’apaiser les ancêtres et les dieux de la montagne.

Puis il y a les simulations d’incroyables guerres tribales dans la vallée Wamena situé à Papua, puis les courses de taureaux sur l’île de Madura tradition remontant au 14ème siècle, ainsi que la cérémonie du « Bau Nyale » qui se tient chaque février, attendant l’apparition après l’aube d’une sorte de ver marin qui se montre après de fortes pluies, signe de la réponse des prières à Dieu demandant plus de pluies pour maximiser les récoltes.

Ce ne sont que quelques exemples mais il y en a beaucoup d’autres sur l’ensemble des îles. Et pour couronner le tout, il y a aussi le nouvel an balinais journée de silence, de jeune et de méditation pour l’île entière, quand toutes les lumières, les incendies, les sons, y compris les avions et les voitures sont interdites pendant 24 heures! Les Balinais souhaiterai que le «Nyepi» devienne une tradition internationale qui permettrait de réduire considérablement la pollution et le réchauffement climatique.