Musiques et Danses

Les arts les plus aisément identifiables sont ceux de Java et de Bali. Qui n’a entendu parler du célèbre wayang kulit, théâtre d’ombres de marionnettes qui remonte aux épopées hindoues du Ramayana ou du Mahabharata, ou des danses balinaises exécutées au son lancinant des gongs et tambours de l’orchestre de gamelan.

Yogyakarta, sur l’île de Java, est renommée pour ses académies de danse, et son ballet du Ramayana offre les spectacles de danse les plus impressionnants de Java. À Kalimantan, vous pourrez assister à la danse mandau, exécutée avec des couteaux et des boucliers, et c’est à Bali que vous admirerez des spectacles magnifiques et colorés de danses barong, kecak, topeng, legong ou baris.

Les orchestres de gamelan se composent le plus souvent d’instruments à percussion, de flûtes et de xylophones ; on les rencontre principalement à Java et à Bali. Quant à la dangdut, musique moderne très prisée, elle se caractérise par des chants plaintifs et des rythmes très marqués.

Mais l’Indonésie ne vit pas que du passé. Aujourd’hui, chaque année, dans la capitale de l’Indonésie, Jakarta, une ville métropolitaine, le Festival de jazz de Java est le point culminant de rencontre annuelle des musiciens étrangers de renommés internationale et des musiciens indonésien de top niveau de jazz. L’Indonésie possède également quelques uns des meilleurs groupes pop rock et des chanteurs reconnus à travers l’Asie et certains connu en Europe. Des groupes comme Nidji, ungu, Slang, Peter Pan et des chanteurs/ses célèbres comme Anggun (très célèbre en France), Rossa, Agnes Monica, Kris Dayanti, Pacha, Ari Lasso, et beaucoup d’autres, qui ne manquent jamais de créer une forte ambiance partout où ils apparaissent en Indonésie.